Blogue

Organise ton Noël avant que ton Noël t’organise!

Combien de fois on entend dire que le temps des fêtes est essoufflant! Chaque année, c’est la même ritournelle: décorations, party de bureau, épiceries spéciales, magasinage et j’en passe. Un surplus de tâches à notre horaire déjà chargé. Mais aujourd’hui, nous avons toute la liberté de créer un rituel de Noël qui nous plaise. Peut-être avez-vous déjà trouvé celui qui vous comble de bonheur? Si ce n’est pas le cas, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à trouver votre recette gagnante cette année.

  1. Commencez par répondre à cette question:  « Dans quel état je veux me retrouver à la fin du temps des fêtes? »
  2. Formulez votre réponse positivement. Ex.: «me sentir reposé» plutôt que «ne pas être fatigué».
  3. Déterminez les besoins que vous aimeriez combler avant votre retour au travail. Ex.: besoin de socialisation, de défoulement, de lenteur, de plaisir, de repos, de détente, etc.
  4. Faites un inventaire de solutions créatives qui vous permettent d’atteindre votre vision et de répondre à vos besoins.
  5. Dressez un horaire souple pour avoir une vue d’ensemble du temps des fêtes.
  6. Déterminez les actions à poser et agissez.

Petit supplément:

  • Faire cet exercice en couple et en famille favorise l’harmonisation des besoins de chacun.
  • Oser remettre en question certaines traditions immuables ouvre à de nouvelles options.

Je vous souhaite un très bon temps des fêtes et au plaisir de réfléchir ensemble en 2012!

Michel Grisé, Psychologue, conférencier et formateur

 

1 commentaires

Merci Albert Einstein!

« La folie, c’est de se comporter de la même manière et de s’attendre à un résultat différent. »  Albert Einstein

Vous arrive-t-il de faire face aux mêmes problématiques, à tel point que vous pouvez même anticiper l’issue de la situation? Peut-être avez-vous des tensions relationnelles récurrentes avec une personne de votre entourage, de la difficulté à maintenir votre motivation à l’entraînement physique ou tendance à remettre certaines tâches au lendemain?

La tendance générale est de se plaindre des événements extérieurs ou des personnes impliquées dans la situation qui nous contrarient, sans trop regarder la manière dont nous contribuons à recréer continuellement les mêmes scénarios. Or, comment transformer la saveur d’un potage, sans modifier la liste des ingrédients?

« Un problème créé ne peut être résolu en réfléchissant de la même manière dont il a été créé. »  Albert Einstein

Avez-vous remarqué qu’il est toujours plus facile d’avoir des idées créatrices pour résoudre une problématique, lorsque nous ne sommes pas personnellement impliqués? Avoir du recul et regarder la situation de manière détachée permet d’avoir accès à tout un répertoire de nouvelles options.

Une bonne façon de s’entrainer à prendre du recul est de se projeter sur un écran virtuel. En observant notre double, nous pouvons questionner ses idées, ses croyances et ses anticipations en rapport à la problématique récurrente. Avec curiosité et accueil, il est étonnant de voir la quantité de nouvelles idées qui peuvent émerger.

« Ce n’est pas que je suis si intelligent, c’est que je reste plus longtemps avec les problèmes. »  Albert Einstein

Essayez et vous verrez!

Michel Grisé, Psychologue, conférencier et formateur

Envoyer un commentaire

5 conseils pour partir la journée du bon pied!

Plusieurs approches en coaching de vie et en psychologie s’entendent sur l’importance à accorder aux 30 premières minutes du matin pour donner le ton à sa journée.

Voici 5 gestes simples qui optimiseront vos chances d’être au meilleur de vous-mêmes.

1. Étirez-vous! Ce geste instinctif chez la plupart des mammifères, permet aux muscles n’ayant pas été sollicités pendant le sommeil, de s’oxygéner et de se préparer à l’action.

2. Respirez lentement et profondément! Dans son livre « Guérir », le psychiatre David Servan-Schreiber propose une technique de respiration pour rétablir la cohérence cardiaque*. Il s’agit de ralentir le rythme de sa respiration de manière à en faire 18 à 20 en 3 minutes. La pratique régulière de cet exercice réduirait le stress.

3. Hydratez-vous! Une fois lever, prenez un grand verre d’eau. Cela aura pour effet de réveiller vos cellules, d’activer votre circulation sanguine, de stimuler vos fonctions vitales et de favoriser le nettoyage des toxines.

4. Concentrez-vous sur la moitié du verre plein! L’espace de 5 à 10 minutes, placez votre attention sur ce que vous appréciez et qui est présent dans votre vie. Stimuler des émotions positives favorise la production d’hormones bénéfiques pour votre santé physique et psychologique.

5. Donnez un sens à votre journée! Pris dans la routine, on perd parfois le sens accordé aux activités quotidiennes. Certaines études démontrent que l’être humain ressent davantage de motivation et d’énergie lorsqu’il donne un sens à ce qu’il fait. Accordez-vous donc quelques minutes afin de donner un sens aux actions que vous poserez.

*Présentation vidéo de la technique : http://bit.ly/ftWwmL.

Michel Grisé, Psychologue et Céline Ostiguy, Coach de vie

Envoyer un commentaire

Survivre ou vivre sa vie?

Survivre: continuer à vivre, malgré des conditions difficiles.                                                  Vivre: tirer plaisir de son existence, profiter de la vie.

Métro, boulot, dodo… la sempiternelle course contre la montre. Tout un défi d’essayer d’arrêter le train quand il file à vive allure. J’embarque dedans et je pars : « Tassez-vous de d’là, quand c’est moé qui passe ! » chantait Diane Dufresne. Mon chum conduit et je lui dis de changer de voie pour éviter qu’on soit ralenti par le feu jaune. Ma fille veut me raconter sa journée : « Vas-y ma chérie, t’as une minute (les détails, ce sera pour une autre fois) ». Le téléphone sonne et c’est ma belle-mère : « Je le sais que t’es bien occupée, mais ça va juste prendre 2 minutes… ». Le pilote automatique est activé. Je suis en mode survie. Je garde la tête hors de l’eau en avalant quelques gorgées au passage…

Pendant ce temps, il y a ces anges… Les miens s’appellent Alexis et Julianne. Lui a 5 ans et elle en a 39. Cet automne, ils entreprennent le plus grand combat de leur vie contre le cancer. À l’annonce de la nouvelle, leur vie et celles de leurs proches prennent un nouveau virage. Le temps est suspendu… les priorités sont revisitées. Ce qui tantôt semblait si important devient soudainement futile et superficiel. L’essentiel reprend sa place. La seule urgence présente, c’est de VIVRE… Vivre comme vouloir tirer un maximum de plaisir de son existence et profiter pleinement de ceux qu’on aime… avec les hauts, les bas, entre deux traitements de chimiothérapie ! Quel paradoxe !

Merci chers anges, d’agir en éclaireurs pour me rappeler que j’ai, à chaque réveil, un choix conscient à faire : attendre qu’un événement me sorte du train et me force à reconnecter à l’essentiel ou ici, maintenant, choisir de la vivre ma vie !

Céline Ostiguy, Coach de vie

Envoyer un commentaire

La conclusion

Durant mon adolescence tumultueuse, la recherche du bonheur est devenue ma quête existentielle. Après quelques cours de psychologie au Cégep, je découvre ma mission de vie : comprendre le fonctionnement de la nature humaine et l’enseigner pour le mieux-être de tous. J’entame cette quête par des études en éducation spécialisée et en psychologie, par des lectures variées, par l’expérimentation de différentes approches psychothérapeutiques auprès de ma clientèle et par l’observation de ma propre vie.

Au début, ma recherche était simple : trouver cette « approche miracle » qui, une fois intégrée, résoudrait tous nos tracas et nous laisserait dans un état de sérénité profonde. À chaque nouvelle découverte pertinente (livres, conférences, techniques de relaxation, etc.), j’étais très enthousiaste et persuadé que cette nouvelle approche était la bonne. Mais, à chaque fois, ce fut la même déception lorsque je constatais, sur moi, la disparition des effets bénéfiques après quelques semaines. Première prise de conscience majeure : rien n’est permanent!  Deuxième constat important : la persévérance à l’effort donne des résultats durables!

Après plus de 25 ans de recherche, PsyGym est la conclusion et le départ : des outils utiles pour le mieux-être personnel et surtout une méthode d’entraînement psychologique pour obtenir des résultats à long terme. Les programmes PsyGym proposent un entraînement psychologique, à l’instar de l’entraînement physique, qui fait la différence. PsyGym enseigne une manière d’intégrer cet entraînement psychologique à sa vie de tous les jours!

Michel Grisé, Psychologue, conférencier et formateur

Envoyer un commentaire